Suruga Bay
Japan
See the map

General Information about Suruga Bay

Suruga Bay is a place of contrasts. Japan’s loftiest peak, Mount Fuji at 3,776 meters, rises from the 2,500 meters depth of theSuruga Trough running up the middle of the bay, which makes it Japan’s deepest Numerous rivers – especially the major Fuji, Ōi, and Abe rivers – flow into its western side, giving that area of the bay a seabed rich in submarine canyons and other geographical features, whereas at the bay’s easternmost end, only the Kano River flows into Uchiura-wan at Numazu, Shizuoka. The Izu Peninsula connects to Honshu, giving the water greater transparency and leaving the seabed largely flat except for a number of small rocky islands, some joined to the mainland by tombolos. This seabed variety also coincides with coastline differences: The western and central sections of the Suruga Bay coastline, roughly from Shizuoka, Shizuoka to Numazu, are characterized by sandy beaches such as those at Yuigahama and Tagonoura, whereas the eastern and northeastern stretches from Numazu down the southwestern coast of the Izu Peninsula to Irōzaki, are generally rocky. The bay is open to the Philippine Sea/Pacific Ocean to the south, but is mostly protected from oceanic waves by the Izu Peninsula. This, coupled with the seabed and water mentioned characteristics, results in conditions favorable to fishing, sailing, windsurfing, swimming and research on deep-sea organisms. An undersea plateau at the bay’s southwest end, known as Senoumi, is especially well known as a rich fishing ground. Suruga Bay was formed by tectonic subduction of the Philippine Sea Plate and the Eurasian Plate at the Suruga Trough, making it a source of considerable seismic activity and giving the bay its extreme depth..

La baie de Suruga est un place de contrastes. Le pic le plus haut du Japon, le mont Fuji avec 3776 m, s’élève au-dessous des profondeurs de 2500 m de la Fosse de Suruga, la plus profonde du Japon, que court tout au long du milieu de la baie. Bien de fleuves, dont le Fuji, l’Oi et l’Abe, se dirigent vers son côté occidental, donnant à cette zone de la bie un fond maritime plein de gorges sous-marines et d’autres reliefs géographique. Au côté plus oriental de la baie, le Kano s’écoule vers un poche à Numazu, nommé Uchiura-wan, où la péninsule d’Izu se lie à Honshu, donnant à son eau une plus grande transparence et laissant le fond plutôt plat – à l’exception d’un nombre d’îlots rocheux, dont quelques uns liés au continent par des tombolos. Cette variété de fonds coïncide aussi avec des différences côtières. Les sections occidental et central des rivages de la baie, de Shizuoka à Numazu, ont de plages de sable comme celles de Yuigahama et Tagonoura; à l’est et au nord-est, de Numazu jusqu’à Irozaki par la rive sud-ouest de la péninsule d’Izu, sont plutôt rocheuses. La baie s’ouvre au Mer des Philippines et à l’Océan Pacifique au sud, mais est protégée par la péninsule d’Izu des vagues océaniques. Ce qui permet, avec les caractéristiques d’eau et de fonds qu’on vient de décrire, faire de la pêche, de la voile, du windsurf, de la natation et de la recherche sur les organismes de mers profondes. Un plateau sous-marin à l’éxtremité sud-ouest de bai, connu comme Senoumi, est un très connu lieu de pêche. La baie de Suruga fut formée par la subduction tectonique de la plaque de la Mer Philippine et la plaque Eurasiatique à la Fosse de Suruga; il s’agit donc d’une source de considérable activité séismique qui explique aussi l’extrême profondeur de la baie.

Local Partners:
Latest news about Suruga Bay